Traductions de brevets : une tâche difficile, réservée aux professionnels

Qui peut faire la traduction de brevet ?

La traduction de brevet se diffère d’une simple traduction par la délicatesse que le traducteur doit apporter lors du traitement. En effet, une seule faute de traduction peut être fatale. La maitrise parfaite des règles de traduction est sans doute le pilier fondamental dans la traduction d’un brevet, tout cela ajouté par les différentes connaissances juridiques. Découvrez dans les lignes à suivre, tout ce qu’il y a à savoir dans la traduction de brevet.

Comme il est cité un peu plus haut, la traduction de brevets est une tâche difficile, réservée aux professionnels. Ces derniers doivent avoir des expériences solides dans le système juridique. Savoir des compétentes techniques dans le domaine du brevet est un atout à ne pas négliger. Tout cela pour la simple et unique raison qu’un brevet contient des dizaines, voire une bonne centaine de termes juridiques. Le traducteur doit également maitriser les règlements en vigueur dans la traduction d’un brevet, afin que ce dernier n’en viole aucun. La traduction de brevet peut être faite par toute personne, ayant des connaissances de base en matière de rédaction, et bien évidemment, des connaissances approfondies dans la traduction.

La traduction certifiée de brevet

Pour les brevets les plus importants, ou encore pour éviter de passer par d’autres procédures, il est possible d’opter pour une traduction certifiée. La traduction certifiée d’un brevet aura plus de crédits auprès des autorités. Comme l’enjeu d’un brevet est de taille, le travail doit toujours être exécuté d’une manière optimale.

Qui peut faire la traduction certifiée de brevet

Contrairement aux traductions de brevets classiques, la traduction certifiée est réservée aux traducteurs assermentés. Les traducteurs assermentés sont des personnes professionnelles dans la traduction de textes, notamment juridiques, et possédant le pouvoir de certifier un document officiel. Ces personnes possèdent les mêmes pouvoirs que les autorités spécialisées dans la certification de document. De nombreuses personnes préfèrent léguer la traduction de leurs documents officiels par un traducteur assermenté puisque ce dernier possède les capacités requises pour rendre un document « authentique » et « reconnu ». En effet, en optant pour la traduction assermentée, vous n’aurez plus à passer par d’autres procédures annexes. Cela accélèrera la réalisation de vos projets sur le plan international.

Où et comment choisir un traducteur assermenté ?

En France et dans la plupart des pays avancés, les traducteurs assermentés sont résumés dans un annuaire national. Par contre, dans certains pays, les traducteurs assermentés n’existent pas encore et n’ont pas l’autorité nécessaire pour la certification d’un document. Pour choisir un traducteur assermenté, il faut savoir observer les compétences de ce dernier, tant dans le domaine littéraire que judiciaire. Choisir un traducteur aux expériences solides est toujours préférable. Vous pouvez également vous référer aux témoignages de leurs anciens clients pour vous assurer des compétences du traducteur. N’hésitez pas à vérifier leurs profils sur les réseaux sociaux et les blogs professionnels.

Maintenant, vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur la traduction de brevets. C’est désormais à vous de faire le bon choix.

Leave a Comment